Je connais beaucoup de gens dans mon entourage, et cela m'arrive aussi parfois, qui trouvent le quotidien pénible, pesant, répétitif... Or, si le quotidien n'est pas agréable, qu'est-ce qui reste ? Pas grand chose ! Les week-end reviennent de temps en temps mais les vacances, pour la plupart des gens, c'est cinq semaines par an... et elles ne sont pas forcément très folichonnes... Donc, il n'y a pas le choix, à moins de vouloir rester triste et frustré toute sa vie, il faut réenchanter le quotidien... Pour ça, il faut être créatif.

Facile à dire...

J'ai commencé hier soir à réfléchir à cette question, je vous livre mes premières pistes et peut-être que vous aurez d'autres idées à ajouter... La vie peut être une fête, à nous de nous donner les moyens de vivre dans la joie et la nouveauté...

Commençons par les corvées quotidiennes:

  • la préparation des repas. C'est là, pour moi, qu'il est le plus facile d'être créatif: essayer de nouvelles recettes, en inventer, mélanger des ingrédients qu'on n'a pas l'habitude de mélanger... Quelques idées: rajouter des fleurs comestibles pour décorer un plat, penser aux épices, aux assaisonnements rapides qui transforment un plat à peu de frais et sans perte de temps (mettre du citron à la place du vinaigre, du vinaigre à la place du beurre, du miel et des raisins dans un plat de légume, de la noix de coco... des amandes, des herbes aromatiques...) Les possibilités sont infinies et les ratages sont très rares ( mais souvent drôles!). Les nouilles changent de goût avec un filet de citron, avec un peu de pesto, avec des épinards, avec du shoyou, des champignons, etc... On peut aussi changer de mode de cuisson. Si on ne mange qu'à la vapeur, tester la poêle: les légumes, sautés ou bouillis, n'ont pas le même goût. Il est possible aussi de manger crus un très grand nombre d'aliments... dépaysement garanti pour les blettes, le poisson (à moins que vous ne soyez déjà adeptes de la cuisine japonaise) les aubergines, etc... On peut aussi faire germer des graines: lentilles, soja, pois chiche... On peut, bien sûr, acheter des aliments qu'on ne connaît pas... Parmi les cucurbitacées par exemple, le choix est vaste et les saveurs variées. En plus, ce sont des légumes très simples et rapides à préparer, dont les enfants rafolent souvent puisqu'ils ont un goût assez doux et sucré... bref, on peut ne pas s'ennuyer en préparant à manger et en mangeant !

  • la vaisselle. Là, je n'ai rien trouvé de mieux, jusqu'à présent, que d'en faire un moment de méditation. Il faut vous préciser que j'ai horreur de la vaisselle. Et comme il faut quand même la faire deux fois par jours... Donc j'en profite pour essayer de me concentrer sur chaque geste que je fais. Prendre conscience de ma posture, de ma respiration, de mes pensées... Bon, ça peut ne pas convenir à d'autres... Toutes les bonnes idées seront les bienvenues...

  • les courses. Changer de magasin... découvrir les marchés locaux... essayer de vivre avec les fonds de placard pendant deux jours de plus... Essayer de faire les courses le plus rapidement possible en n'achetant que ce qui est sur la liste. Essayer de prévoir de plus grosses quantités pour y retourner moins souvent. J'ai beau me creuser la tête, je ne vois pas tellement comment on peut être créatif en faisant les courses. Ou alors, on peut essayer d'inventer les vies des caissiers-(ères), on peut chercher une remarque sympathique à leur faire. On peut se déplacer dans le magasin comme sur une scène de théâtre, imaginer que ce jour-là on est un roi puissant, ou bien un émigré russe, ou bien un enfant de trois ans qui découvre tout, et tenter de voir ce lieu par d'autres yeux...

  • le ménage. Je ne suis pas très créative en matière de ménage. Ce qui m'a le plus aidé, c'est une formule de Flylady (ah! Ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé d'elle!) qui, pour dire  «clean your house»(«nettoyez votre maison») ou quelque chose du genre  dit «bless your home » ce qu'on pourrait traduire par «bénissez votre foyer». Autrement dit, telle que j'ai compris la chose, ça veut dire qu'on doit simplement changer de point de vue. Transformer la corvée obligatoire en don qu'on fait à sa famille, à soi-même pour le bien-être de tous. Le changement de perspective est intéressant... Comment peut-on, au delà de ça, être créatif en faisant le ménage... ? Je n'ai trouvé d'idées que pour la serpillière... Je la passe sans balai, je mets les deux pieds dessus et je danse avec tout autour de ma pièce. C'est assez sportif, et plutôt drôle. En général, mon fils me réclame une serpillière pour danser avec moi... Qui a des suggestions pour le balai, l'aspirateur, les carreaux, la lessive ?

Puis en vrac:

  • les habits. Rien ne nous oblige à aller au travail habillé en clown, mais rien ne nous oblige non plus à rester chez nous dans nos vêtements sérieux ! Tentez les superpositions, les couleurs qui flashent, les accessoires que vous n'utilisez jamais. Sortez de votre style... Osez être un ou une autre, même pour quelques minutes...

  • les enfants. Inventer des histoires est bien plus facile qu'il n'y paraît et nos enfants sont indulgents... (ou nous aident quand nous ramons trop)... c'est un excellent exercice d'imagination! Fabriquer des jouets plutôt que d'en acheter permet aussi de se découvrir des talents insoupçonnés... On peut faire une catapulte avec quelques bouts de bois, un arc avec une branche et une ficelle, une voiture avec à peu près n'importe quoi... On peut chahuter, se promener, cuisiner, rêver, dessiner, ne rien faire... Là, votre créativité peut s'en donner à coeur joie, et si au début c'est difficile, ça vient vite et les enfants sont de très bon professeurs: ils adorent changer les règles des jeux, en inventer, sont toujours partant pour construire une cabane sous la table avec une couverture ou tout autre lubie qui vous passera par la tête.

  • Les transports: changez-en ! Il n'y a pas que la voiture dans la vie... Rollers, trottinette, vélo, train, métro, bus, marche à pieds... Changez de trajet pour aller travailler, à l'école, ou que sais-je... Regardez la route, regardez les gens, les arbres, cherchez la beauté même dans les endroits où on ne s'attend pas à la voir. (les fleurs qui poussent dans les zones industrielles, les oiseaux qui chantent sur les usines, le ciel qui est presque partout visible et changeant...)

Voilà pour aujourd'hui... Je vais continuer à creuser ce sujet qui m'intéresse bien. J'ai tout à fait conscience de la difficulté de la chose: vous n'êtes pas sans avoir remarqué ma quasi absence depuis la rentrée - je manque de temps, mais surtout, je manque d'idées... Là, c'est les vacances, les idées reviennent un peu... Je vais donc tenter de rester dans cette veine créative, de ne pas garder toutes mes idées pour mes élèves !!! Et je me dis que d'essayer de rester créatif dans tous les aspects de ma vie va aussi m'aider à ne pas me laisser envahier par mon travail...