dimanche 9 avril 2006

Pourquoi cuisiner ?

Depuis que nous nous sommes lancés dans la réalisation de yaourts, nous faisons de plus en plus de choses nous-mêmes. Partout je lis ou j'entends que le "fait-maison" revient à la mode aussi bien en cuisine qu'en couture ou en bricolage. Faire soi-même n'est plus synonyme de radinerie ou de pauvreté mais au contraire de talent et de créativité. Les machines à pain se vendent chaque mois par millier et l'on ne compte plus le nombre de yaourtières qui s'arrachent sur le marché de l'occasion. Je trouve chouette l'idée... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 16:12 - - Permalien [#]

vendredi 7 avril 2006

De la fatigue

Je suis fatiguée depuis 15 ans. Je ne suis pas dépressive, je ne suis pas malade, je ne suis pas anémiée. Non, je suis juste fatiguée. Je ne mène même pas une vie de dingue, courant à gauche à droite du matin au soir pour réussir à faire tenir une double journée en 24 heures. (enfin, en temps normal, si, depuis mon congé parental, ce n’est plus le cas). Simplement, je ne me couche pas quand je suis fatiguée et je fais la sourde oreille aux signaux de mon corps les plus évidents. Je vais bien être obligée, surtout maintenant... [Lire la suite]
Posté par Aspen à 16:44 - - Permalien [#]
jeudi 6 avril 2006

Sus aux taches !

Conseil donné par une amie lors d’une de nos réunions sur la simplicité volontaire : en cas de tache indélébile sur un vêtement, quand tout a été fait pour l’effacer, la liquider, s’en débarrasser et que rien n’y a fait… il ne reste plus qu’à la transformer ! Prenez vos fils si vous savez broder, vos crayons pour tissus dans le cas contraire et lâchez-vous ! Ces petites traces de café feront des yeux parfaits pour une créature mystérieuse. Ces traînées de sauce tomate feront des tiges pour des fleurs ou les pattes d’une... [Lire la suite]
Posté par Aspen à 21:26 - - Permalien [#]
mercredi 5 avril 2006

Qu'est-ce qu'on mange ce soir?

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la simplicité volontaire, j'ai fait une liste mentale des trucs qui me compliquaient franchement la vie. Préparer le repas était en tête de liste. Non pas parce que je n'aime pas cuisiner, au contraire, j'adore ça. Mais plutôt parce que cuisiner ça veut dire aussi : penser à ce qu'on va manger, faire les courses, ranger les courses, préparer à l'heure où les enfants sont plus fatigués et donc plus demandeurs, mettre la table, débarrasser, faire la vaisselle. Bien sûr, on peut toujours... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 15:14 - - Permalien [#]
dimanche 2 avril 2006

De la culpabilité de ne rien faire

Si je ne devais retenir qu’un mot pour qualifier notre culture occidentale, je dirais : productivité. Nous vivons dans une société où l’art de ne rien faire est au mieux, un temps nécessaire mais limité pour se ressourcer, au pire, un véritable fléau. « Oisiveté est mère de tous les vices » est un proverbe qui aura bercé toute mon enfance. C’est ainsi, que dès leur plus jeune âge, nous ne supportons pas de voir nos enfants ne rien faire. (« Mais joue donc ! ») La plupart d’entre nous considérons qu’à partir de 2 ans, un... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 19:41 - - Permalien [#]
lundi 27 mars 2006

Cercles de simplicité volontaire

L’idée m’est venue à la lecture du site sur la simplicité volontaire (indiqué en lien ci contre). Pour ceux qui le souhaitent est proposé un guide pour animer dix réunions sur la simplicité volontaire. Tout y est expliqué dans les moindres détails : comment contacter des gens, comment animer les réunions, l’ordre des questions à soumettre à la réflexion, les pistes de lecture à proposer, etc. J’ai donc bêtement suivi les suggestions. Pour les participants : j’en ai parlé autour de moi, j’ai convaincu 5 personnes de venir,... [Lire la suite]
Posté par Aspen à 15:53 - - Permalien [#]

lundi 20 mars 2006

Compte rendu de réunion

Notre cinquième réunion sur la simplicité volontaire a eu lieu vendredi soir. Nous y avons abordé plusieurs thèmes, dont celui-ci :avez-vous déjà commencé le processus de simplicité volontaire et si oui, quelles sont les principales difficultés que vous ayez rencontrées ? Il est apparu que pour les participants présents, ce qui était le plus difficile se trouvait dans la distance qui se creusait entre eux et certains de leurs amis. Leurs chemins s’éloignaient rendant la communication plus difficile soit du fait... [Lire la suite]
Posté par Aspen à 10:12 - - Permalien [#]
dimanche 19 mars 2006

Se libérer des relations toxiques

Si on part du postulat que la simplicité volontaire consiste à se libérer de toutes les choses qui nous compliquent la vie, on se rend compte, qu'après avoir fait le tri dans ses armoires, ses papiers et ses meubles, on en vient un jour à vouloir faire le tri dans son agenda et son carnet d'adresses. Après les choses purement matérielles, on s'attaque à ce qui nous pollue insidieusement mais que l'on n'arrive pas toujours à identifier. Parmi ces choses, il y a les relations qu'on entretient de façon plus ou moins volontaire avec des... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 19:37 - - Permalien [#]
dimanche 19 mars 2006

Feng Shui

Le feng shui est un art de vivre asiatique qui permet d'harmoniser les énergies autour de nous (dans la maison, au travail, en cuisine) favorisant ainsi notre épanouissement physique, moral, social et financier. L'idée est très simple et très sage : dans l'Univers, tout est énergie. Ce sont les énergies qui régulent les marées, qui produisent l'électricité, qui font fonctionner notre corps, qui font tourner la Nature. Dès lors que l'on accepte l'idée que toutes les choses qui nous entourent sont chargées d'énergie, on comprend... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 09:27 - - Permalien [#]
samedi 18 mars 2006

Celui par qui tout a commencé

Si vous ne l'avez pas lu, je vous conseille le livre de Michel Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique. Si vous l'avez déjà lu voire étudié au collège, je vous propose de le relire avec en image de fond tout ce que vous savez de la simplicité volontaire. J'ai pris la lecture de cet ouvrage en pleine figure l'été dernier. Ce n'est pas juste un livre d'aventures mais une allégorie philosophique de la Liberté et de la Vie. Plus j'avançais dans cette histoire, plus je me sentais proche de Robinson, plus il devenait mon maître... [Lire la suite]
Posté par cherry plum à 13:41 - - Permalien [#]