Par Laurence

Parmi mes souvenirs d'enfance, il y a ces samedis après-midi que je passais en compagnie de mes parents dans le plus gros centre d'Emmaüs près de Rennes. De loin, on aurait dit une décharge publique avec tous ces canapés qui mouraient à ciel ouvert, ces vieux camions désossés et ce fatras de morceaux de bois ou de plastique qui avaient dû, autrefois, être des meubles. Mais lorsqu'on arrivait, c'était en fait une vraie caverne d'Ali Baba dans laquelle j'adorais flâner à la recherche de L'OBJET : un livre, un vêtement, un bibelot... Mon père, menuisier, trouvait toujours un petit meuble à retaper ou un pied de chaise qui trouverait une seconde jeunesse dans son atelier. Ma mère traquait les ustensiles de cuisine ou les pièces de lin. J'ai souvenir de revenir parfois, coincée dans le coffre entre une table et un vélo, pliée en quatre telle un yogi!

Je me suis toujours fournie en livres, en tissus et en jeux chez Emmaüs et j'ai gardé cette habitude. Lorsque j'ai aménagé mon premier appartement, TOUT était d'occasion (de la vaisselle au canapé en passant par les serviettes de toilette et la télévision) et il n'y a pas beaucoup d'objets chez moi qui soient neufs.

Si vous n'arrivez pas à convaincre votre conjoint de vos bonnes intentions écolos, voilà peut-être un argument qu'il ou elle entendra avec plus de facilité : acheter d'occasion permet de faire d'énormes économies! Et, à l'heure où le fameux "pouvoir d'achat" est tellement mis à mal, c'est une bonne raison de s'intéresser au marché de l'occasion.
Pas besoin de vous faire un dessin, vous comprenez bien que c'est également un bienfait non négligeable pour la planète : utiliser ce qui existe déjà plutôt que de produire encore et toujours, redistribuer également lorsqu'on n'a plus l'utilité de quelque chose, c'est réduire son empreinte écologique, augmenter la solidarité et enrichir le lien humain.

Acheter d'occasion s'appelle en nouveau langage écolo-bio-chic : compacter. Si je trouve la démarche intéressante, je regrette que, comme d'habitude, il faille conceptualiser tout ce que l'on fait ou ce sur quoi on réfléchit. La nouvelle tendance bo-bo est donc au recyclage, ne nous en plaignons pas.

Je vous livre les quelques pistes qui me servent régulièrement, j'ai conscience que je suis loin de la liste exhaustive mais je compte sur vous pour la compléter!

A creuser pour ceux qui démarrent :

- les vide-greniers : de mars à octobre, les villages organisent des manifestations où chaque particulier peut vendre ses affaires personnelles. Non seulement, c'est une balade agréable mais on peut faire vraiment des affaires. Je me fournis principalement en livres, DVD pour ma classe, jouets et vêtements pour mes enfants mais j'y ai déjà acheté mon vélo, de la vaisselle, la plupart de mes meubles, du linge de maison, du matériel hifi-vidéo, de la déco... Et pour rien au monde je ne manquerai le 3ème week-end de septembre à Rennes où est organisé le deuxième plus grand vide-greniers de particuliers de France : j'y achète chaque année les cadeaux de Noël (jeux de société neufs à 2 euros par exemple), les fournitures scolaires (cartable neuf à 1.5 euro) et les vêtements de toute ma petite famille.

- Les bourses : aux vêtements, aux livres, aux jouets, aux plants de jardin.... Il y en a pour tous les goûts. Traquez ces informations dans les journaux gratuits de votre région. Plus régulières en septembre et en mai.

- les magasins d'occasion : bouquineries (je suis très fidèle à la mienne et je fais des économies ENORMES), vêtements (parfois vendus au kilo), matériel de puériculture... A chercher dans votre ville!

- Ebay : THE site de l'occasion. Une vraie malle aux trésors car on trouve à peu près tout ce que l'on cherche à des prix raisonnables. Avant d'acheter un objet, je vais toujours voir si je le trouve sur Ebay et à 90% c'est le cas. Attention à ne pas vous faire avoir cependant par les frais de port et le jeu des enchères! J'estime avoir fait une bonne affaire quand l'objet que j'achète me coûte 50% de son prix d'achat frais de port compris. L'avantage que je trouve aussi sur ce site, c'est la possibilité d'acheter des lots. Pour les vêtements des enfants ou les livres, c'est vraiment très avantageux.

- Priceminister : un site plutôt spécialisé pour les livres, jeux vidéo et dvd, les frais de port sont élevés mais vous faites tout de même entre 50 et 80% d'économies.

- Troczone : un système d'échange de biens culturels, vous proposez des livres par exemple et les envoyez à ceux qui sont intéressés, en échange on crédite votre compte en points que vous pouvez échanger contre d'autres biens d'occasion

- Emmaüs

- les sites de dons sur internet

- les dépôts-vente, super pratiques pour les meubles et les appareils électo-ménager

...

Attention cependant à ne pas vous encombrer plus que de raison, sous prétexte que ce n'est pas cher! Il fut un temps où j'achetais tellement de "bonnes affaires" que mon compte bancaire était aussi vide que ma maison était remplie. J'ai tout revendu par l'intermédiaire des mêmes réseaux et je n'achète aujourd'hui que ce dont je vais réellement me servir.