Un grand coucou à vous toutes et tous! Je reviens des profondeurs de moi-même où j'ai pris du temps pour analyser, comprendre, ronchonner, nettoyer, mettre à plat!

Aujourd’hui je voudrais témoigner sur les économies d'eau car je pense qu'il s'agit d'un problème écologique majeur.

Je crois en effet que l'homme est capable de s'adapter au changement climatique et qu'il saura reconstituer une société en accord avec ces grandes perturbations à venir, même s'il laissera beaucoup de ses congénères sur le bord de la route.

Je crois aussi que l'homme réapprendra à tricoter, cultiver, casser du bois le jour où le processus d'autonomie devra s'enclencher pour survivre.

Je crois aussi que l'homme pourra réinventer le commerce et repenser les échanges mondiaux quand ceux-ci seront limités par le manque de pétrole et les conséquences de la mondialisation des cultures.

Je crois que l'homme s'adaptera à un régime végétarien quand les terres ne pourront plus donner assez de blé pour le nourrir et qu'il comprendra alors que nourrir les animaux avec ce blé est encore plus stupide.

Je crois que l'homme repensera l'économie mondiale et le monde du travail lorsque le manque de ressources énergétiques l'obligera à aller au travail en vélo et à ne plus acheter à l'autre bout de la terre.

Je ne crois pas, en revanche, que l'homme pourra survivre à la pénurie d'eau qui nous attend. Parce que nous ne savons pas la fabriquer, parce qu'elle ne représente pas un luxe mais une nécessité sine.

C'est pourquoi, faire attention à l'eau dès aujourd'hui me paraît la mesure civique et écologique la plus urgente. Nous avons testé cette année quelques solutions qui ont permis d'économiser 50 mètres cubes d'eau soit 50 000 litres. Je vous les propose. Certaines sont compliquées à mettre en place parce qu'elles demandent un investissement financier, des travaux et supposent qu'on soit propriétaire. D'autres sont, en revanche, à la portée de tous.

Cette année, nous avons :

  • coupé le robinet lors du brossage des dents ou des mains. Le must étant d'utiliser un verre à dent pour le rincage.

  • Remplacé la baignoire existante par une douche et mené une politique drastique sur son utilisation. Nous avons ainsi limité la douche à 10 minutes, savonnage compris, moment pendant lequel nous coupons l'eau. (une douche de plus de 10 minutes avec l'eau qui coule en continue consomme autant qu'un bain c'est à dire environ 200 litres) Cette politique a été bien acceptée, y compris par l'adolescent de la maison!

  • Remplacé les lavabos existants par des vasques en forme de bols, permettant ainsi d'utiliser moins d'eau pour le rasage ou le visage

  • lavé nos enfants deux fois par semaine et appris à leur faire faire le soir une « petite toilette » au gant et au lavabo (visage, fesses, pieds)

  • pris nous-mêmes une douche un jour sur deux (pour l'instant aucune plainte des voisins et pas d'escortes de mouches)

  • proposé à chacun de garder ses vêtements tant qu'il n'y a pas de tâche énorme ou d'odeur de sueur pour éviter la politique du vêtement porté = vêtement lavé ce qui a considérablement réduit les machines

  • équipé TOUS les robinets de la maison de réducteurs de débit et équipé les douches de robinets thermostatiques pour éviter de faire couler l'eau en attendant de trouver la bonne température

  • équipé nos toilettes de chasse-d'eau à double commande

Ce que nous prévoyons de faire bientôt :

  • mettre un seau dans la douche pour récupérer l'eau qui coule en attendant l'eau chaude et la mettre dans la chasse d'eau des toilettes. (peut-être récupérer l'eau de la douche elle-même, à voir)

  • acheter un récupérateur d'eau pour arroser le jardin en construction et y verser l'eau du sèche-linge l'hiver, à court terme

  • à long terme, installer une cuve enterrée de 4 000 litres pour récupérer l'eau de pluie et la réinjecter dans la maison : l'utiliser pour les toilettes, le lave-linge, l'arrosage du jardin dans un premier temps, l'utiliser peut-être plus tard pour l'eau de douche en modifiant quelques tuyaux. Cette perspective nous réjouit car elle permet à une famille de 4 personnes de vivre en quasi-autonomie et le retour sur investissement est inférieur à 10 ans. A ce sujet, consulter l'excellent article sur idées maison. Com

Je suis sûre qu'il existe encore des tas d'idées que nous n'avons pas explorées, peut-être en avez-vous d'ailleurs, non?